3 de plus.

20170824_151350Aujourd’hui j’ai enfin terminé le rideau. La partie couture était bien plus compliquée que celle de la sérigraphie. J ai d’ailleurs trouvé cauchemardesque de travailler sur du voile de lin. Avec Charlie on s’était dit “plus jamais ça” mais il ne faut jamais dire jamais. Aujourd’hui j’en voulais pour un nouveau projet. Il me reste 2 expo à préparer pour septembre  (et une semaine de vacances !). Les sculptures “migrations” et les “oiseaux” sont en pièces détachées. Bien que pour les “oiseaux” je n’ai toujours pas réalisé le personnage central. Lundi le Génie de la Bastille m’a commandé 2 oeuvres de plus. 3 si possible. J ai donc décidé de faire une variante du “rêve”. Le personnage centrale serait brodé au centre d’un cerceau dont le mouvement reprendrait le roulis d’un bateau sur les vagues. Oui j’ai déjà fait de la broderie…. quand j’avais 7 ans. J’ai passé une bonne partie de la journée à regardé des tuto (sur le patchwork aussi, pour la 1ere version du rêve) et à potasser de vieux magasines de broderie sortie de ma bibliothèque. C’est incroyable la richesse et la diversité qu’offrent ces techniques. Malheureusement faute de temps, je vais foncer dans le tas comme une barbare. Mais l’idée de broder ou coudre tranquillement dans mon canap’ est assez séduisante….

Sur cette nouvelle version il y aura moins de poissons que sur la 1ere. Et peut être pas d’oiseaux. En fait je visualisais le poisson en tissu, comme un coussin, sur lequel je surimprime en sérigraphie. C’est en choisissant le tissu tout à l’heure que j’ai eu l’idée de la 3ème sculpture. “Le carousel”. J’ai toujours été très attirée par la forme des carrousels. Et aussi par les parapluies cassés sans trouver comment les exploiter. Parmi tous mes tissus plusieurs me plaisaient. Dont un à strass. Je me disais que lui pour un poisson il serait superbe !!!! Mais le brillant n’allait pas du tout avec mon idée du rêve, pour lequel je vois plutôt un tissus africain. J’ai aussi un abominable tissu à fleurs rouges. Tellement moche que je ne comprends pas comment ni pourquoi j’ai pu l’acheter un jour. Mais il m’évoquait les poissons de Maman (qui eux sont très beaux). Bref j’ai choisi un tissu en me disant “ah quand même c’est dommage, y a à faire avec ça”. Puis ça a fait tilt. Je peux faire plusieurs poissons. Pour le fun. Et après je les ai visualisés en caroussel. En plus ça fait le même genre de structure que pour “les oiseaux” donc une continuité. Reste à préciser. L’idée se précise d’ailleurs au fur et à mesure que j’écris. Je vois un personnage qui tient le parapluie. Mais pas pour septembre. Trop long et trop technique. J’imagine aussi toute la série d’estampes qui pourraient être réalisées à partir de ce carrousel…

Pour la deuxième sculpture “là haut”, ce sera un bonhomme en plâtre avec un cerf volant. Pour le socle je réutilise les poissons que j’ai fait sur le rideau de Maman. D’ailleurs je réalise que je n’ai pas fait les tests de résistance de l’encre… Il faut que je prenne l’habitude quand je bosse avec des pochoirs de toujours en imprimer un de plus pour faire un typon par la suite au cas où. Aujourd’hui j’ai retaillé le pochoir et demain matin je l’imprimerai à travers les mailles de différents tissus, voir ce que ça donne.

J’ai déjà parlé de la façon dont la sérigraphie me permettait de me créer un répertoire de forme. Ca continue et décidément ça me plait énormément. J’ai commencé à réfléchir pour travailler de la même façon en gravure.

J’ai hate que toutes les expos soient terminées.  Après celle de Novembre je ne dirai plus oui à tout car j’en ai marre de créer pour produire. J’ai envie de finir tous les vieux projets en cours et de me replonger dans la recherche, la technique, l’expérimentation… D’ailleurs entre Choupy, Nikki et Tinguy (diminutif de Tinguely) j’ai de superbes modèles….

1 Comment
  • loriers marie christine
    Posted at 10:42h, 25 août Répondre

    je m’inscris pour faire aide en couture ou broderie …sérieux ! marie christine

Post A Comment