Poisson d’avril.

Travailler sérieusement, sans se prendre au sérieux.

Lundi

  • Ca y est je vais enfin faire la formation “créer son site avec WP” de live mentor ! Ca commence mardi ! J’ai hâte… Y a plein de truc que je veux modifier sur mon site).
  • Je vais avoir une assistante tout le mois de mai !!! Je ne sais pas encore comment m’organiser, mais je vais peut-être commencer des ébauches du graveur fou… (reprise et partage de la gravure à 0).
  • 1ere morsure de la Vénus.

Mardi

  • Je me lance enfin dans les ébauches de “Pas le temps de mourir aujourd’hui”. Je me suis éclatée à faire les recherches. Maintenant, graver ça en petit, c’est une autre paire de manche.

Mercredi :

  • Nouvelle ébauche pour pas le temps de mourir aujourd’hui. Moins compliquée, plus efficace et plus simple à graver.
  • Je réalise que la formation dure 105h sur 3 mois. C’est à dire 35/ mois. J’ai donc du refaire, encore une fois mon planning. Alors oui, je change mon emploi du temps plusieurs fois par mois, et non je ne fais pas tout ce que je voudrais. Mais j’arrive à faire tout ce qui est prévu. Juste je ne peux mathématiquement pas ajouter plus d’heures et physiquement pas travailler plus vite. Les 35h, ce ne sera définitivement jamais pour moi. C’est triste, parce qu’en plus, la saison du jardin débute, et je n’aurai pas le temps de l’avancer comme je veux…
  • Ester, très réactive, m’envoie un texte spécial 1er avril.

Jeudi :

  • Nombreux imprévus administratifs, mais ils me restent un peu de temps pour jeter un oeil dans les nombreuses formations que j’ai commencées toutes en même temps…
  • Maquillage en artistae, exclusivement pour ma com insta. (je suis quand même mieux en gravure qu’en photo…)
  • Je pense que je vais fermer le groupe Fb consacré au projet “avec le temps les mots deviennent insensés”. Le groupe n’est pas l’outil approprié, et rares sont mes acheteurs à être sur Fb.
  • Je continue ma grande réflexion sur mon “persona”. Pour ça je dois définir mon art. Je m’y penche série par série et la notion d’images du monde flottant me revient.

vendredi :

autoportrait
autoportrait #1
  • Je me lance dans une nouvelle série. Après avoir inventorié ou crée 300 motifs, voilà les autoportraits. J’ai fais ce choix car je ne sais pas les dessiner. J’espère que dans 300, j’irai mieux.
  • Je viens de me faire refouler à 2 concours en 2 jours consécutifs. Mon état d’esprit ? PROUT
  • Je décide de ne pas participer à l’expo de mini xylographie en Suisse. L’estampe que je comptais envoyer ne rentre pas dans les critères techniques. Bien que ce soit à envoyer dans 2 mois, je préfère m’investir sur la réalisation des projets déjà en cours et de mes nombreuses idées plutôt que d’en chercher d’autres. (J’en ai assez qui déboulent toutes les semaines pour ne pas aller me casser la tête à en trouver d’autres).

Samedi :

autoportrait #2
  • Je l’interroge sur la pertinence de continuer à publier les semaines d’artiste.
  • Je suis atteinte de ce qu’Olivier nomme “la peur du succès”. C’est comme si j’étais au volant d’une Ferrari, que je n’avais qu’à appuyer sur l’accélérateur pour voir tous mes rêves se réaliser mais que je n’appuie pas car peut-être que les freins sont mal régler, que j’ai oublié l’essence, que je vais rayer la voiture… Alors je reste sur place à lustrer la carrosserie
  • Je travaille tard dans la nuit mais je trouve enfin ! (peut-être) mon “persona”.

dimanche :

autoportrait #3
  • Travail sur la fillette à la rose et pas le temps de mourir aujourd’hui.
  • Réflexion sur “la peur du succès’.
  • Je réfléchis pour faire préfinancer la réalisation des Matisse.
  • Petit problème de chiffres sur le dossier En tête-à-tête au Jardin des Délices. Comment me faire un avis si je varie entre 50000 et 500000 € ?
No Comments

Post A Comment