bilan d’expo

J’ai adoré faire cette expo. Je n’ai pas beaucoup vendu mais jamais je n’aurais cru pouvoir mobiliser autant de gens, être soutenue et apporter autant d’enthousiasme. Bien que l’expo soit terminée les gens continuent de me téléphoner, de m’écrire, de me donner des contacts. J’ai déjà tellement de personnes qui souhaitent qu’on se rencontre que je ne sais pas comment faire !

Ce fut de très beaux moments de partage où des gens que je n’avais pas vu depuis longtemps se sont déplacés. Les deux plus belles rencontres de l’expo ? Une acheteuse, qui se retrouvant face à face avec  “ne rien dire” a eu les larmes aux yeux. C’est la 2ème fois que quelqu’un pleure devant mon travail et c’est chaque fois très émouvant.  Une autre magnifique rencontre.  Il y a quelques temps (années ?) j’expose rue Dauphine. Ravalement de façade de la galerie. Personne ne rentre. Alors je vais à la rencontre des passants : “Vous avez peur des échafaudages ?…. Alors pourquoi ne rentrez-vous pas voir mon expo ?” Je filmais et s’ils acceptaient d’entrée je récupérais leur contact.Sur toute une après midi deux personnes se sont prêtées au jeu. Depuis j’ai perdu les vidéos. C’etait l’époque où filmer était une chose improbable pour moi. Pas celle où j’envisageais de partir faire le tour du monde à la rencontre des autres (Disons que je le rêvais probablement mais que cela semblait trop inaccessible pour moi, pour oser le formuler) et où je peste après les magasins de fournitures vidéos parce que personne ne vend ce que je veux absolument alors que je pars dans  moins d’une semaine. Bref depuis cette époque j’ai continué d’écrire à cette personne et le soir du vernissage elle était là avec un magnifique sourire. Beaucoup d’autres émotions ont circulé durant ces trois jours.

J’ai enchaîné sur une autre expo. Bien moins fructueuse. Faut dire que j’étais épuisée et déjà partie. Je pensais à tout ce qui me reste à faire avant le départ, je ne savais pas où me situer. Devais-je parler du Japon ou des estampes à caresser du regard et du bout des doigts ?

Clairement ma tête est déjà dans les nuages prête à se poser à quelques 6000km d’ici…

No Comments

Post A Comment