des pfff, des cubes et des vacances…

Toujours pas de grande motivation depuis la dernière fois. Pourtant je bosse quand même. Une exposition dans une semaine (j’veux pas y aller !!! ) et il n’y a plus qu’à  l’emballer (mais j’ai la flemme de le faire).

Beaucoup de demandes aussi. Préparer des dossiers pour rejoindre diverses associations qui me permettront de découvrir d’autres horizons et d’autres publics.

La belle expérience de mardi, ou j’ai réussi, le temps de mon trajet, à dessiner tous les gens de mon wagon, pour leur plus grand plaisir. Un très bel échange et surtout un beau souvenir (voir sur mon Fb). D’ailleurs vu que le temps s’y prête, pour varier les attitudes je vais me mettre aux terrasses des cafés. Ça changera des dormeurs et des téléphones… Il faudrait aussi que je me mette sérieusement aux portraits.

Sinon hâte d’être en vacances pour avoir beaucoup de temps devant moi car 3 gros projets pour la rentrée. Les 2 premiers sont pour “Génie en liberté” où j’ai été invitée par Barbara Debard. Ce sera sur le parvis de la Mairie du XI. Je vais réaliser deux cubes de plexi imprimé en sérigraphie. La face sur laquelle le cube reposera sera opaque de façon à ce que les images des 5 autres faces projettent leurs ombres dessus en fonction du soleil. Le 1er cube est plutôt narratif. Il parlera de la migration, en référence à cette femme que j’ai rencontré près de la fontaine saint Michel. Pour le 2nd c’est plus technique et je n’ai pas l’idée du motif. Je vois une image éclatée qui serait reconstruite sur la face opaque par projection de leurs ombres. Pour ces 2 cubes j’envisage une édition papier. Ce serait donc de l’ordre de 2m de haut. Il existe 11 patrons différents pour faire un cube. J’ai d’office supprimé celui en forme de T et celui en forme de croix. Et pour chacun des 9 suivants il y a de nombreuses possibilités. J’ai gardé la contrainte que si le cube en papier était assemblé il devrait rester cohérent, mais en fonction de l’alternance des migrants, des singes ou des oiseaux, l’histoire change complètement et c’est ce qui me plait. Après 2 heures de découpage et de simulation j’ai retenu 14 possibilités. Pour l’édition je m’arrêterai à 10.

En réfléchissant sur ce projet j’ai d’abord eu 2 autres idées de sculptures, une toujours sur le thème migrants / oiseaux et l’autre sur l’évolution de l’homme. Elles étaient trop chères à réaliser et trop fragile pour le but de l’expo. L’idée du cube de plexi m’est venue en cherchant une protection pour ces 2 premières sculptures potentielles, que j’espère bien réaliser.

Le 3 ème projet est avec les filles de la vie.  On va de nouveaux exposer dans les jardins. Sur le thème “nature sauvage”. J’ai envie de faire un mixe entre “un monstre sous mon lit”, “l’ogresse” et des plantes à la Matisse, sous forme de tenture…. Dis comme ça, ça me semble un peu trop.

Bon comme toujours je ne manque pas de projets. J’attends avec impatience le 2 juillet, date de ma prochaine et dernière intervention en publique. Après tout fonctionnera au ralenti. J’aurais 2 mois d’été sans impératif, sans dead line, sans faire quotidiennement le trajet jusqu’à Paris…

No Comments

Post A Comment