Jour 4. Gris comme le ciel.

10h46. Inquiétude.

L’imprimante ne fonctionne plus. Encore. Je ne sais pas pourquoi. 
Je travaille beaucoup par report et décalquage. Surtout pour les portraits. Si je dois dessiner à main levée, mon temps de création sera multiplier par 2 et la possibilité de ne pas relever le défi augmentera d’autant.

Je travaille déjà les éléments par ordre de priorité. Chacun d’eux sera graver partiellement du plus important au plus anecdotique afin d’avoir quelque chose qui semble terminé.

Lorsque nous sommes partis il y a avait un ciel d’incendie derrière nous. Environ à une dizaine de kilomètres.  Déjà 26 hectares de détruits et 150 pompiers répartis sur 15 foyers.  Quand Choupy a vu qu’on partait elle s’est précipitée dehors. J’espère que les pompoiers vont réussir à maîtriser le feu avant que le chat ne panique et se sauve.

Par quoi je commence ? Dessin ? Gravure ? Décalquer quand il n’y a pas de visiteur pour entretenir la légende de l’artiste qui sait tout faire les yeux fermés ?

11h31. Décision.

La planche avec tous les portraits avant découpe sera verte (France). Et dans le leporello David sera rouge avec des baskets vertes. Sur la fresque il sera rouge.

J’ai faim.

11h54. Chagrin.

“Est-ce que vous souhaitez laisser votre mail pour voir à quoi vous ressemblerez une fois gravé ?”

“Je reviendrai” – ” je serai informé par …”

 “Je suis de Paris. – Ca tombe bien je suis représentée par une galerie à Paris. -Non mais à part celles de St Germain, je n’y vais pas”.

En 4 jours je n’ai récupéré aucun contact. Personne ne souhaite suivre mes actu, et les quelques rares personnes qui ont eu la politesse de dire que mon boulot était génial (sans trop y croire, face à mon ébauche) m’oublieront avant la fin de la réalisation.

 

 

12h59. Inutile.

Sentiment de faire un truc assez incroyable dont tout le monde s’en fiche. Et dans 12 jours, ça me restera sur les bras. Si ça abouti. 

Je galère sur le motif d’une robe. Va falloir adapter mes outils, ils ne me conviennent pas pour ce type de travail (mini portraits). Avec Ryota Cho, nous avions eu un débat sur les gouges japonaises vs occidentales. Les 1eres permettent la précision et la finesse des détails. Les secondes, la spontanéité. 
J’ai besoin des deux en même temps. Je crois que j’ai ce qu’il faut à la maison, faut que je vérifie mes tests.

Pendant le déjeuner, nous avons échangé avec Simon sur l’inutilité de ce qu’on fait.  Une nouvelle fois, on s’est mis d’accord :

” on n’accepte plus de boulot non payé. Même pour de la visibilité”.

Je ne comprends pas pourquoi ce que je fais ne parle pas aux gens. C’est chez eux. Ils sont dessus et ils peuvent même le faire.  Mais qu’est-ce que ça apporte l’art à notre époque ?

14h37. Coup de barre.

Et voilà, on en revient aux 4 heures de ma réflexion nocturne. 4h de boulot, et je passerai bien à autre chose. Une promenade dans les bois. Un bouquin à l’ombre du cerisier.

Simon fait la sieste. Les températures sont enfin redescendues sous les 30°C. J’ai pu dessiner l’écurie sur le vif. J’ai placé la végétation mais pas du tout sûre de la graver. Trop long. Pourtant ça apporterait un petit quelque chose. Surtout que je suis dans ma période “non mais tu vois, là, y a la place pour au moins 10 arbres !!!  qu’est-ce qu’ils attendent ? Sûre que ce serait moins cher que tout leur travaux de terrassement”. Alors si je commence aussi à zapper la végétation, sur le seul endroit où elle ne nécessite aucun entretien …

Quand Simon se réveillera on jouera aux cartes. Mais maintenant je passe à quoi ?

16h20. ça sèche.

Je me disais qu’en commençant le goûter ça allait déclencher le moment magique où les visiteurs arrivent en groupe… Non.

J’ai fait le listing des 30 matrices à graver pour ne pas en oublier.  Il manque déjà la 26.

La porte est terminée.  Les 3 petites fenêtres et soupiraux rentrent sur la même matrice. Lorsque l’encre sera sèche,  je rajouterai les détails et ainsi, aujourd’hui j’aurai dessiné 8 matrices. Yes !!!

croquis
croquis

18h. Conclusion.

Les chosent suivent leur cours même si je me questionne sur l’intérêt de ce que je fais.

4 visiteurs.

Objectif de demain :

  1. graver 4 nouveaux portraits.
  2. Dessiner la fenêtre avec Simon
  3. Dessiner la fenêtre et les 2 portes fermées.
  4. Commencer l’escalier.
No Comments

Post A Comment