laser et tissu

Ce week end je suis allée au petit fablab de Paris, découvrir la découpe et gravure au laser. très intéressant ça ouvre de nouvelles possibilités. Essentiellement pour mes travaux sur bois. Par exemple pour mes poupées, une découpe plus rapide, plus propre, plus précise. Ou même développer un travail sur la trame…

Bon le résultat obtenu n’est pas du tout celui attendu : plus de texte (j’avais oublié de le vectorisé) et 2 cm au lieu de 5. Je n’ai pas eu le temps de recommencer mais un autre essai a été fait après mon départ. J’irais le chercher dans la semaine.

Il y a aussi une imprimante 3D qui m’attire. C’est devenu un classique, parait-il, plein d’école en ont mais je n’en ai jamais vu fonctionner en vrai. En tous les cas ce qui me pose problème c’est que depuis le nombre d’années que je dois me mettre à illustrator et compagnie j’en aurais bien eu besoin. Un peu comme le coup des portraits. Toujours pas commencés. Et les mains…. en progrès mais pas assez régulièrement. Quand au dessin botanique j’en ai fait que 3 ou 4….

Le travail “le rêve” me donne de nouvelles envies. Je suis allée au tissu saint pierre, acheté mon support. Les tissus imprimés type toile de jouy ou africains me donne envie de les utiliser comme support ou en chine collé. Aussi envie de créer quelques tissu en sérigraphie…Mais je sais pas ce que j’en ferai. J’ai fini à l’instant les typons pour les poissons. Va falloir faire des tests et bien réfléchir car travailler avec des calques superposés multiplie le nombre de possibilités par le nombre de calques. Il me reste à étudier l’oiseau puis à faire les patrons avant de me lancer à bras le corps dans la réalisation. J’ai hâte !

 

No Comments

Post A Comment