valise

Le grand départ épisode I : la valise.

Remplir un valise, tout un art.

valise et carte du japon
Ma valise et la carte du voyage.

L’art de la liste…

Depuis le début de la semaine, j’ai rempli ma valise petit à petit. Tout un art. Comme d’habitude j’ai jonglé entre les listes :

  • Celles déjà faites depuis des années pour le contenu de base d’une valise
  • Les complémentaires
  • La liste de courses à faire avant le départ (et les annexes de cette liste…)
  • Quelques récapitulatifs
  • Des listes de listes
  • les listes des oublis à ne pas oublier….

Le défit : fermer la valise.

Mais d’un point de vue général remplir la valise n’est pas un problème. Le problème c’est la fermeture.

J’avais décidé un compartiment pour les vêtements et un pour le matériel.

Avant de pouvoir fermer la valise j’ai du la refaire 6 fois !

Parce que quand je commence à la fermer tout s’effondre ou que simplement ça ne ferme pas, même en m’asseyant dessus.

20 kg max.

Puis vient l’épreuve de la pesée. Je mets mon fiancé sur la balance, lui donne la valise et … 2 kg de trop ! On vide et on recommence.

La veille au soir, nouveau check up et nouvel allègement.

Contenu de la valise.

  • 1 bermuda,
  • 1 jean,
  • 1 sarouel,
  • 1 jupe,
  • 1 robe
  • 6 t-shirts assortis.
  • Pyjama, sous-vêtements et savon noir pour la lessive.
  • 1 sac à viande
  • 1 toute petite serviette de douche (3 ou 4 fois plus petite que le drap de bain du premier essai).
  • 1 trousse de toilette qui par je ne sais quel coup du sort pèse 1 kg à elle seule. Il y a 2 annexes à cette trousse ainsi que d’autres produits éparpillés dans la valise.
  • 1 pull polaire. Bah oui. Si au pied du Mont Fuji il fera aux environs de 30 degrés, au sommet il est prévu qu’il n’en fasse que 5.
  • J’ai oublié le guide pratique de conversation japonaise qu’on m’a prêté mais j’ai pris de quoi réviser mes cours de l’année.
  • Mes affaires de sport parce que c’est bon pour la santé et toute la panoplie grande marcheuse qui n’aime pas les ampoules.
  • Des cadeaux : bouteille de vin et 50 portes clefs tour Eiffel (no comment).
  • Tout le reste n’est que matériel d’art. On a taillé un carton à dessin à la taille de la valise.

Et un bagage de cabine.

  • Tout le matos pour dessiner et filmer.
  • Et sur mon tel, avant de partir j’ai mitraillé de photos mon chat qui va trop me manquer.
  • Puis quand même, j’ai pris une photo de mon fiancé.

Montfermeil, le 5 juillet.


Préparatifs du voyage.

Liens internes :

Liens externes :

No Comments

Post A Comment