Livraison. 22 – 28 février

Le lien que je parviens à créer grâce à “parce qu’avec le temps les mots deviennent insensés” est une chose qui me plait beaucoup, qui me motive et me donne envie de continuer.

Lundi :

  • Ce matin réunion avec les cré’actives. Aemarielle nous donne ses objectifs de la semaines. Je me dis que je devrais prendre exemple sur elle. Nous en sommes au même niveau. Elle aussi a eu un audit de son site et elle envisage de le retravailler dans la semaine. Moi, il est sur la liste de tout ce que je dois améliorer. J’ai décidé de vraiment mettre l’accent sur les commandes. Du coup tout le reste en pâti un peu. Même si j’arrive à suivre mon planning, je n’ai pas encore trouver le juste milieu entre créa et com.

Le point sur mon planning.

Ce qui est acquis :

  • Le sport (très important pour évacuer les tensions de la création ou s’aérer après l’ordi).
  • L’administratif. A améliorer car je pars de loin, mais une routine s’est mise en route.
  • La newsletter. De très bons retours bien que mon taux d’ouverture chute. J’ai des idées pour y pallier et gagner des lecteurs, mais pas le temps de les mettre en place.

Ce qui n’est pas acquis :

  • la survie de mes plantes vertes.
  • Le self-contrôle sur le pot de nutella.
  • Le temps à consacrer sur les outils de com.
  • La rédaction du blog. A part les semaines d’artiste je ne publie plus rien.

Mardi :

#275
  • Edition.

Mercredi :

#276
  • Rencontre avec Linda. Nous nous sommes connues via Fb lors de mon séjour au Japon, qui était retransmis par la ville et depuis nous étions restée en contact. Linda était vraiment quelqu’un de très actif qui m’encourageait énormément et faisait preuve d’une grande générosité. Aussi j’ai rapidement réalisé que je ne la voyais plus sur le réseau. Alors je lui est envoyé un petit mot pour avoir de ses nouvelles et je me suis retrouvée confortablement installée devant plateaux de chocolat et petits biscuits. Une belle rencontre. Prochaine étape : lui faire visiter l’atelier.
  • Le tirage du soir n’a pas pu avoir lieu : la colle a moisi. Odeur de reblochon et visuel de dégueuli.

Jeudi :

  • Grand moment aujourd’hui : j’ai livré le cheval rouge à Denis. Très beau moment, partagé autour d’une délicieuse blanquette de veau, qu’il avait cuisiné.
    Comme tous les tirages étaient différents nous les avions étalés dans le salon. Denis était ravi et moi enchanté de sa joie.

Vendredi :

#277
  • Jardinage. Le gèle – associé à ma flemme- a causé pas mal de dégâts. Je continue mes recherches pour parvenir à un jardin à dessiner qui serait un mélange entre le douanier Rousseau et Alice au Pays des Merveilles tout en créant un microcosme de biodiversité pour sauver le monde….

Samedi :

#278
  • Chez les cousins pour les aider à emménager. Leur jardin m’inspire bien plus que le mien et j’adore la véranda (le truc qui m’a toujours manqué ici). L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, c’est bien connu. Je leur ai cuisiné de bons petits plat toute la journée.

Dimanche :

#279
  • Aujourd’hui j’étais d’humeur massacrante : j’ai raté mes tirages. J’avis pas envie de les faire car je ne me sentais pas dans le bon état d’esprit, mais d’un autre côté je ne voulais pas prendre plus de retard… Papier pas assez mouillé, bois trop himide… Et je le savais mais je me suis dit “ça passera”. Ce n’est pas passé. Mais le pire, c’est qu’arrivé au passage noir j’ai mis de l’encre à des endroits où il n’en fallait pas, et j’ai oublié d’imprimer d’autres endroits…. Un massacre. Je fais une différence entre rater parce-qu’on ne sait pas et qu’on apprend et rater parce-qu’on fait n’importe quoi et qu’on est pas concentrée. Le 1er tirage j’avais faim. Le 2nd j’étais fatiguée et j’avais mal au bide d’avoir bouloté la boîte de biscuits…
No Comments

Post A Comment