Le café de l’éveil.

90,00

Laurette oscille entre la sieste et le sommeil.

Elle est présente sans vraiment l’être.

Laurette cherche à s’enfoncer dans sa nuit.
Mais la chaleur, l’odeur, le goût du café juste moulu la retiennent.

Ils éveillent ses sens et raniment ses souvenirs.

Elle repense aux cafés qu’elle a bus.

Elle songe aux cafés où elle a éternisé ses joies et ses peines.

Vous souvenez-vous de cette première rencontre au café ?

De ces retrouvailles pour refaire le monde ?

Le café est un lieu de l’éveil.

Alors, Laurette savoure cet instant comme on savoure un café.

Et qu’importe ce qu’il adviendra, il suffit de vivre.

Il suffit de boire l’instant.

3 en stock

Le café de l’éveil, linogravure de Laura Loriers.

Titre : Le café de l’éveil
(En tête-à-tête avec Matisse XIII)

Artiste : Laura Loriers dit le graveur fou.

Date de création : 2020

Thème : Histoire de l’art, Matisse, Portrait.

Œuvre référence : Laurette allongée avec une tasse de café, de Matisse.

Style : art figuratif, expressionisme, fauvisme

 

Informations techniques de l’estampe :

Technique : linogravure.

Format gravure : 15×10 cm

Format estampe : 30 x 20 cm

Couleur  dominante : Noir et Blanc (noir vignette de Charbonnel.)

Support : papier Hahnemühle 125g/m2

Nombre d’exemplaires : 3

Système d’accrochage : non inclus.
Système d’accrochage conseillé : cadre photo 30×20 cm, baguette noir.

Selon les codes de l’estampes :

Chaque estampe est signée, numérotée et datée sous l'image et au crayon à papier. Les papiers sont coupés au coupe-papier afin de conserver les franges (l'aspect déchiré ) caractéristique des estampes d'art et si cher aux amateurs de gravures  et de bibliophilie.

Numéro dans l’édition, à gauche sous l’image..
Titre, au centre sous l’impression.
Je signe et marque la date à droite, sous l’image.

 

En tête-à-tête avec Matisse.

Matisse est le peintre de mon enfance, celui à qui je dois mon éveil à l’art. Mes parents m’emmenaient au musée et me demandaient : « est-ce que tu reconnais un Matisse ? » En grandissant un lien sentimental s’est établi avec le peintre, une routine s’est installée. Chaque soir, lui et moi, nous nous retrouvons autour d’un lino. Nous apprenons à nous connaître, nous partageons notre histoire pour mieux vous la transmettre.

Quelques mots sur l'artiste.

Diplômée des Beaux-arts et passionnée de gravure Laura Loriers a beaucoup voyagé dans le but d’enrichir sa technique. C’est lors d’une résidence au Japon qu’elle prend le pseudonyme du Graveur Fou et décide de promouvoir l’estampe et l’histoire de l’art au près du plus grand nombre. A travers son travail, elle véhicule des valeurs qui lui sont chères : la générosité, le partage et l'authenticité.