Projets fous !

La folie est le propre de l'homme.

Blaise Cendars.

Ma tête grouille d’idées. Néanmoins il y a 3 projets qui m’occupent et que je souhaite vous partager.

En tête-à-tête avec matisse.

Objectif : réinterpréter 150 œuvres de Matisse en linogravure.
Durée estimée : encore  2 ans (mai 2023)
Avancement réel : 38 réinterprétations (disponibles ici).

Qu'est-ce qu'un "tête-à-tête" artistique ?

Un dialogue avec l'art.

Lorsque j’ai commencé à exposer, il y a eu une période où les expos se sont enchainées (besoin de se faire connaître, peur de rater une opportunité). J’avais la croyance que je devais créer chaque fois de nouvelles pièces pour continuer d’exposer. Je ne pouvais plus prendre le temps d‘apprécier le processus technique propre à la gravure.

Au bout d’un ou deux ans, ce dialogue que j’entretenais avec la technique me manquait.
Parallèlement, j’étais encore enseignante et j’étais tellement frustrée de n’avoir que 30 heures de cours pour parler de trois siècles d’histoire de l’art ! Il y a tant à dire sur chaque artiste !

Un rendez vous quotidien.

Pour palier à ces deux manques, j’ai commencé à sortir avec un lino dans mon sac à main. Un format de 10×10 que je pouvais emmener partout, mais aussi suffisamment petit pour laisser libre cours à l’expérimentation sans avoir peur de gâcher.

Dans un étui à lunettes, une gouge et un feutre. N’importe où, en famille, au café, au boulot, le moindre instant que je pouvais voler, c’était pour graver. Comme thème, j’avais choisi l’histoire de l’art.

Depuis j’ai arrêté l’enseignement mais j’ai pris goût à ces conversations avec les maîtres que j’admire. Chaque soir, à la fin de la journée j’ai rendez-vous avec Matisse. Et il a tant à m’apprendre !

Pourquoi Matisse ?

Matisse, le peintre des débuts.

La mémoire occupe une place à part dans mon travail. Probablement même que c’est ce désir de conserver – de ne pas oublier – qui est l’origine de ma création.

Nous sommes loin d’oublier Matisse, qui revient régulièrement sur le devant de la scène artistique. Mais le Matisse dont je parle est celui de mon enfance. Celui avec qui je jouais à cache-cache lors des visites au musée avec mes parents …

Lorsque j’ai choisi de me lancer dans cette aventure de réinterpréter les grands maîtres en gravure, je n’ai pas hésité longtemps avant de me tourner vers Matisse puisque c’est avec lui que j’ai rencontré l’art.
artiste graveur

En tête-à-tête avec matisse.

Objectif : réinterpréter 150 œuvres de Matisse en linogravure.
Durée estimée : encore  2 ans (mai 2023)
Avancement réel : 38 réinterprétations (disponibles ici).

Qu'est-ce qu'un "tête-à-tête" artistique ?

Un dialogue avec l'art.

Lorsque j’ai commencé à exposer, il y a eu une période où les expos se sont enchainées (besoin de se faire connaître, peur de rater une opportunité). J’avais la croyance que je devais créer chaque fois de nouvelles pièces pour continuer d’exposer. Je ne pouvais plus prendre le temps d‘apprécier le processus technique propre à la gravure.

Au bout d’un ou deux ans, ce dialogue que j’entretenais avec la technique me manquait.
Parallèlement, j’étais encore enseignante et j’étais tellement frustrée de n’avoir que 30 heures de cours pour parler de trois siècles d’histoire de l’art ! Il y a tant à dire sur chaque artiste !

Un rendez vous quotidien.

Pour palier à ces deux manques, j’ai commencé à sortir avec un lino dans mon sac à main. Un format de 10×10 que je pouvais emmener partout, mais aussi suffisamment petit pour laisser libre cours à l’expérimentation sans avoir peur de gâcher.

Dans un étui à lunettes, une gouge et un feutre. N’importe où, en famille, au café, au boulot, le moindre instant que je pouvais voler, c’était pour graver. Comme thème, j’avais choisi l’histoire de l’art.

Depuis j’ai arrêté l’enseignement mais j’ai pris goût à ces conversations avec les maîtres que j’admire. Chaque soir, à la fin de la journée j’ai rendez-vous avec Matisse. Et il a tant à m’apprendre !

Pourquoi Matisse ?

Matisse, le peintre des débuts.

La mémoire occupe une place à part dans mon travail. Probablement même que c’est ce désir de conserver – de ne pas oublier – qui est l’origine de ma création.

Nous sommes loin d’oublier Matisse, qui revient régulièrement sur le devant de la scène artistique. Mais le Matisse dont je parle est celui de mon enfance. Celui avec qui je jouais à cache-cache lors des visites au musée avec mes parents …

Lorsque j’ai choisi de me lancer dans cette aventure de réinterpréter les grands maîtres en gravure, je n’ai pas hésité longtemps avant de me tourner vers Matisse puisque c’est avec lui que j’ai rencontré l’art.
artiste graveur

Dernière linogravure inspirée de Matisse.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Un projet encore plus fou !

En tête-à-tête au Jardin des Délices.

Et si, une fois encore Matisse n’était qu’un début ? Il est une autre peintre qui me passionne et c’est Jérôme Bosch.

Son œuvre “Le jardin des Délices” est si riche de détails qu’il semble impossible de la voir dans son entièreté. C’est pour cela que je souhaiterais la réinterpréter, en gravure sur bois cette fois-ci, et à échelle 1.

Elle serait constitué de centaines de petites estampes carrées à réassembler. Ainsi chacun pourrait s’offrir un morceau de Jardin des Délices.

Les chiffres de la folie.

Dimensions :  environ 190 x 352 cm

Nombres de gravures nécessaires : 665.

Durée estimée : 12 ans.

Le problème avec la folie des grandeurs c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie.

Quino

Un projet encore plus fou !

En tête-à-tête au Jardin des Délices.

Et si, une fois encore Matisse n’était qu’un début ? Il est une autre peintre qui me passionne et c’est Jérôme Bosch.

Son œuvre “Le jardin des Délices” est si riche de détails qu’il semble impossible de la voir dans son entièreté. C’est pour cela que je souhaiterais la réinterpréter, en gravure sur bois cette fois-ci, et à échelle 1.

Elle serait constitué de centaines de petites estampes carrées à réassembler. Ainsi chacun pourrait s’offrir un morceau de Jardin des Délices.

Les chiffres de la folie.

Dimensions :  environ 190 x 352 cm

Nombres de gravures nécessaires : 665.

Durée estimée : 12 ans.

Le problème avec la folie des grandeurs c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie.

Quino

Fianceurs de rêves

Objectif : réaliser plus de 10 ans d’idéee enfouies dans des carnets.
Avancement réel : 7 réalisations financées.

Avec le temps les mots deviennent insensés.

Ce projet est né de mon envie de graver 10 ans d’idées.
Ces idées enfouies dans mes carnets s’effaçaient de ma mémoire.
D’un côté, je ne pouvais m’y résoudre. De l’autre, je ne pouvais pas toutes les réaliser.

J’ai donc eu l’idée de vous déléguer la décision.
Vous allez décider des idées qui méritent une gravure.

👉
En finançant une idée – vous repartez avec une œuvre.

L’histoire ne s’arrête pas là.
Je veux révéler votre potentiel créatif. Aussi, je vous propose que l’on co-crée l’œuvre. Vous entrez dans mon quotidien pour :
  • m’aider à choisir les couleurs,
  • assister à la fabrication en visio ou présentiel (selon où vous habitez)
  • visiter mon atelier.
P.S. : Comptez 50 euros + frais de matériel sur devis si vous financez une idée.
achat art
achat art
fiancer une oeuvre d'art

Fianceurs de rêves

Objectif : réaliser plus de 10 ans d’idéee enfouies dans des carnets.
Avancement réel : 7 réalisations financées.

Avec le temps les mots deviennent insensés.

Ce projet est né de mon envie de graver 10 ans d’idées.
Ces idées enfouies dans mes carnets s’effaçaient de ma mémoire.
D’un côté, je ne pouvais m’y résoudre. De l’autre, je ne pouvais pas toutes les réaliser.

J’ai donc eu l’idée de vous déléguer la décision.
Vous allez décider des idées qui méritent une gravure.

👉
En finançant une idée – vous repartez avec une œuvre.

L’histoire ne s’arrête pas là.
Je veux révéler votre potentiel créatif. Aussi, je vous propose que l’on co-crée l’œuvre. Vous entrez dans mon quotidien pour :
  • m’aider à choisir les couleurs,
  • assister à la fabrication en visio ou présentiel (selon où vous habitez)
  • visiter mon atelier.
P.S. : Comptez 50 euros + frais de matériel sur devis si vous financez une idée.
achat art
achat art
fiancer une oeuvre d'art

L'aventure vous tente ? Parlons-en !

Chargement...