Semaine d’artiste du 16 au 22 novembre.

Lundi :

  • Publication du 3eme portfolio, celui sur Matisse.
  • Je dessine le verso de “cheese !”. J’aime bien mon idée de matrice- figurine mais je n’ai pas pris en compte le verso lorsque j’ai découpé le recto. Quelques erreurs anatomiques, un bras cassé, 2 pieds amputés… Mais l’intention y est.
  • Je débute un nouveau tête- à-tête avec Matisse. Encore une nature morte car elle est très différente de la précédente.
    En revanche je reviens sur mon idée de reproduire les gravure du livre page après page car il y a plus de 300 pages et moi je vise 150. (Après je souhaite passer à un autre artiste).
  • Depuis que j’ai lu Martin Eden de Jack London, je dévore ses livres. Je viens de terminer les romans du grand Nord.

Mardi :

  • Je peaufine les textes des portfolios.
  • J’ai de l’avance sur mon planning. J’en profite pour améliorer ce qui a déjà été fait avant que ça ne traine.
  • Je ne cherche pas à vendre ou à exposer. J’ai longtemps hésité sur ce à quoi je souhaitais consacrer cette première année d’artiste à “temps plus que complet”. Les outils ou la technique ? J’ai choisi les outils car ce sont eux qui me permettront de gagner de l’argent pour expérimenter la technique. Mais aussi parce-que j’espère qu’après le gros travail de lancement, ce ne sera plus qu’une routine et quelques mises à jours alors que la gravure c’est l’affaire d’une vie.
  • Je commence la gravure du nouveau 10×10. Encore une fois, je me dis que je suis peut-être aller trop vite. Je prends de plus en plus de liberté vis à vis du sujet.

A force de cogiter sur les textes des portfolios et de chercher dans de vieux écrits et dans mes souvenirs, je me dis que c’est probablement un rêve de liberté et le désir de partager ce rêve qui m’on conduite à l’art.

Mercredi :

  • Je travaille sur l’actualisation et la mise en page de mon CV.
  • Convocation administrative.
  • Travail sur le 10×10

Jeudi :

  • A force de voir des séries américaines, je trouve que le bureau ovale est assez classe. Dès 7h du matin, trop impatiente pour attendre le week-end, avec mon mari on vide tout, pour réaménager le bureau. Je ne fais plus face au mur mais à la fenêtre et à l’aquarium.
  • Je suis très contente d’avoir réaménager le bureau car la vie d’artiste ce n’est pas seulement l’atelier et les galeries. Mais je me sens moins bien que les autres soirs car du coup je n’ai rien fait de ce qui était prévu …

Vendredi :

  • Je voulais améliorer la page CV. Avant d’appeler mon webdisigner j’ai voulu faire ça comme une grande et je l’ai bousillé. 2 sections qui sont à reprendre à 0 car il ne les retrouves pas…
  • Suivi personnel avec Olivier Wahl. Je décide de ne pas pousser plus avant mes recherches pour louer mes œuvres car le travail de gestion que cela représente n’est pas rentabilisé financièrement. Je préfère me concentrer sur mes projets qui demandent plus de travail mais seront beaucoup rentables à long terme et surtout, qui m’intéressent plus. Il est convenu que pour le mois prochain, je lui présente une ébauche de dossier pour Jérôme Bosch et le Cabinet des Clouet.
  • J’envoie un message à ma mère : “tu as bien fait de me mettre au monde car on va devenir riche, mais ça va prendre quelques années…”

Samedi :

  • Je reçois l’estampe “Trans maître”, signée Bich Nguyen. Manière noire, burin, pointe sèche et chine collé. Je suis très heureuse car ça fait depuis que je connais l’artiste que j’admire son travail. En plus j’adhère totalement la façon dont la transmission est représentée.

Dimanche :

  • Mise en ligne du CV et rédaction de la biographie. J’ai hésité à la fondre avec la section qui suis-je ou carrément à supprimer qui suis-je mais pas pour le moment. Leur fonction est différente. Qui suis-je est plus personnelle, basée sur mon quotidien. La biographie est plus officielle.
  • Je fini de graver “Cheese”.
  • Je n’ai pas terminé le 10 x 10. Depuis que j’ai décidé de les travailler en couleur il me faut beaucoup plus de temps.
No Comments

Post A Comment