Semaine d’artiste du 9 au 15 novembre.

Lundi.

  • Le matin, première rencontre zoom avec mes coéquipières du cercle des créateurs. Nous sommes sept, et le nom de notre groupe est : “les cré’actives”.
    J’ai été enchantée de les connaître. Ce sont des personnes très intéressantes et nous avons des préoccupations assez proches.
  • Réalisation du portfolio “Ciel & Mer“. Comme j’essaie de travailler le SEO pour que mon site est des chance d’être vue, j’ai accompagné les images d’une description technique. C’est la première fois que je faisais ça. Je trouve le texte trop coincé. Je me remonte le moral en me disant que son but n’est pas tant d’être lu, que d’amener des gens sur la page pour voir les images.
  • J’ai essayé de graver le père devant l’ordi, mais le bois que j’ai choisi est fort désagréable et pas très précis (MDF). Je vais donc le travailler à l’atelier au pyrograveur.
  • Dans le groupe des cré’actives nous avons énoncé les points sur lesquels nous souhaiterions progresser au cours des 15 prochains jours. Aemarielle, qui a une problématique très proche de la mienne, a ouvert un journal de bord dans le groupe. J’ai beaucoup aimé l’idée et l’ai donc suivi en ouvrant aussi un journal de bord : “dans la tête du graveur fou”. Mon objectif au sein de ce groupe est de donner naissance à ce projet (et d’oser passer à l’action).
  • Début d’un nouveau tête à tête avec Matisse : les citrons et la bouteille de Schiedam.

Mardi :

  • Miracle, j’ai enfin réussi à trouver quelqu’un qui s’est occupé de mon dossier pôle emploi. C’est un soulagement.
  • Les sucettes au chocolat c’est vachement bon.
  • Suite, au retour des cré’actives sur le texte de mon portfolio je modifie la mise en page, afin de mettre en avant le personnel. Le technique est au 2nd plan.
  • Publication du 2eme portfolio “souvenirs du Japon“. J’ai finalement décidé de ne publier que les linos afin d’avoir une cohérence visuelles. Le choix était difficile de ne pas publier Alice et Au clair de lune. Mais j’ai pensé comme une expo. Est-ce que je les aurais accrochées à la suite des jizos ? Non. Alors pourquoi le faire là ? Je rajoute expo Japon sur la liste des expo temporaire que je peux faire. Et je vais probablement créer une étiquette oeuvre du Japon afin de pouvoir faire un lien vers elles.

Cheese !

La figure du père pour la conversation avec Laval et l’Ange avance bien. J’ai décidé de nommer cette gravure “cheese !”.

Le choix du bois, un MDF, n’est pas top. J’ai pris ce bois parce-que c’est le seul de ma réserve dont la hauteur et l’épaisseur correspondaient à mon idée finale. Aussi parce-que je souhaite graver sur tout et n’importe quoi pour me faire mes propres idées.

Je trouve que c’est un bois qui manque de précision et qui a un aspect carton. En revanche, j’ai découvert une nouvelle façon de graver. Beaucoup plus nerveuse. Je ne sais pas ce que donnera le résultat mais je suis parvenue à me libérer de la représentation pour renouer avec le geste.

Mercredi :

  • Jour férié. J’ai libéré mon planning au maximum et me contente de la routine : motifs / blog.
  • J’avance sur la gravure des chrysanthèmes

Jeudi :

  • Je replonge le nez dans les réseaux sociaux que j’avais laissé à l’abandon. Pour le moment, je dresse un état des lieux et un plan d’action. Reflexion au sujet d’une “stratégie”.
  • Toujours pas oser de lancer le graveur fou. Mais il continue d’être de plus en plus présent. Je pense qu’il finira par exploser de lui-même.
  • J’ai fini de graver le recto de “cheese !”
  • Le bilan du confinement m’a un peu sapé le moral. Je ne me sentais vraiment plus la force de retourner affronter le froid arachnolandien après dîner, mais finalement j’y suis allée. C’est tellement satisfaisant de se coucher en ayant avancer sur tout ce qu’on voulait. En plus, je davais préparer le papier et le gabarit pour imprimer la 1ere couleur du tête à tête avec Matisse.
  • Début du travail sur le troisième portfolio : celui des tête à tête avec Matisse. Aucune idée de quoi écrire dessus.

Vendredi :

  • J’ai enfin fini les devis ! Les derniers étaient compliqués car je ne visualisais plus du tout le résultat … Et je devais en refaire un sur lequel je m’étais totalement planté : une estampe en couleur sur laquelle j’oublie de compter la couleur. A 15€ le tube et en partant du principe d’une matrice par couleur… ça fait mal. Mais tant pis pour moi.
  • Je travaille sur le projet 1001km d’artistes.
  • Un nouveau devis de validé. En attente d’une réponse pour le dernier.
  • Je rame sur le portfolio consacré au “tête-à-tête avec Matisse”. Ce travail est trop frais pour que je parvienne à avoir le recul nécessaire pour écrire dessus.
  • Je ne sais pas si je fais un portfolio consacré aux installations. C’est vraiment quelque chose que j’ai envie de continuer mais je n’ai aucune photo valable.
  • Je m’interroge sur l’utilité d’un portfolio présentant mes 5 derniers travaux.

Samedi :

  • Excellente nouvelle, j’ai réglé tous mes minis problèmes qui voulaient se faire passer pour des montagnes !

Dimanche :

  • J’ai fini mon 10×10 !!! Le système de calage que j’ai testé à super bien marché.
    J’ai aussi testé différentes couleurs : sanguine, sépia, noir. Le sépia apparait noir, mais plus mat que le noir (vignette).
    Je dois avouer que dans l’après-midi j’ai eu une grosse envie de flemmarder dans le canap’ avec un bouquin, lais je me suis dit que je serai tellement heureuse quand j’aurais accompli tout ce que je voulais dans la semaine… Sauf les poissons. Je les ai encore oubliés mais ils se portent bien.
  • Une nouvelle semaine où j’ai réussi à tout faire en prenant mon temps. Lui et moi, on va peut-être devenir copain, qui sait ?

Découvrir les Cré’actives.

  • Aemarielle, illustratrice et écrivaine.
  • Lydie prof de couture.
  • Lore / Lola, coach artistique créatrice de parcours culturels et artiste plasticienne.
  • Anne-Sophie, artiste pluridisciplinaire.
  • Inès, entrepreneur de tiers-lieu autour du fait main.
  • Amélie, styliste et créatrice de contenus.
No Comments

Post A Comment