Tranquille

Aujourd’hui c’était jour off. Je n’allais pas à Paris, je n’ai vu personne, n’ai téléphoné à personnes…. Le jour idéal pour remettre les pieds à l’atelier ! Non.  Je plaisante. Je ne me suis même pas approchée de la porte. J’ai passé la journée dans le canapé à broder le Rêve II. Que je devrais peut être appeler le sommeil puis que contrairement au rêve I (celui là je le couds durant les heures de classe, chez Mamie ou chez les autres…), il n’y a que le dormeur. Ou le dormeur ?

Bref, à passer de longues heures à broder on se dit que ça va vite avancer. En fait non. Déjà le format : 80cm de diamètre. Ensuite l’expérience : 1 broderie quand j’avais 7 ans. Ca remonte mais ça m’a permis d’être en possession d’un livre de broderies pour enfant qui explique quelques points. Je suis plutôt satisfaite. Plutôt car je ne suis pas décidée de si c’est bien le résultat que je souhaitais. J’avais choisi une laine noire feutrée pour avoir un rendu réaliste des cheveux parce que j’étais sûre que ce ne serai pas réaliste… Finalement c’est trop réaliste. Ou alors il y a aussi un aspect moquette ? L’ensemble (le début de l’ensemble de la chevelure) est dense. Très dense. Peut être trop bouché. En fait j’ai commencé. Puis comme j’avais une hésitation j’ai été voir sur internet et le façon dont la femme travaillait permettais un résultat plus graphique, plus léger. Plus aérien. J’ai peur que ma broderie soit visuellement trop lourde car j’ ai envie de remplissage dans tous les sens, et par dessus les dessous. Finalement ce sont les cheveux qui auraient mérité de ne pas être remplis mais je ne peux pas défaire car la laine que j’utilise et l’aiguille sont si épaisses qu’elles déforment le tissu.

Ca faisait longtemps que je désirais intégrer les travaux d’aiguilles à mes créations. Du coup je m’interroge sur le place qu’occupe l’estampe dans ma vie. Sur ce choix que j’ai fini par m’imposer. Et en même temps que je brodais je me disais que si j’avais commencer  par imprimer le tissu j’aurai eu un meilleur équilibre des masses. Mais bon ce sera pour la prochaine fois. Non je n’ai pas d’idée de broderies à faire après celle là et je ne sais pas si j’en referai mais j’aime bien.  Ca me vide suffisamment l’esprit pour penser à plein d’autres choses. Par exemple : “que ferais je après pour ne pas retourner à l’atelier ?”

Ce qui m’intéresse avec les travaux d’aiguilles ce sont deux choses. Le lien à l’enfance (mes souvenirs) et la symbolique ! Du fil d’Ariane à celui des parques, en passant par la tapisserie de Pénélope sans oublier les machines à coudre d’Arman.

Hier dans le rer, j’ai esquissé le troisième épisode de la bd “Greluche rose vs Grande perruche”. Parce qu’en ce moment je compose aussi de petites BD.

Tags:
, ,
No Comments

Post A Comment